CPCP Centre Permanent
pour la Citoyenneté et la Participation

ASBL d’Éducation Permanente reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles

 
Vous êtes ici : Accueil Publications L'avenir de la presse écrite entre les mains d'Internet ?

Publications : Études et Prospectives

L'avenir de la presse écrite entre les mains d'Internet ?
Collection "Au Quotidien"
Analyses
erosion_presse

Une étude américaine prédit la disparition des journaux au format papier sur le territoire Belge en 2026. Selon cette même étude, l’extinction des journaux aux états-Unis aura lieu bien plus tôt, en 2017.
Crédible ou pas cette étude ? Réponse dans quatre ans. Si peu de personnes croient en l’extinction totale de la presse écrite en Belgique, cette étude soulève de nombreuses questions à l’heure où la vente des journaux est en constant recul, chiffres à l’appui.
Entre 2000 et 2010, on constate une importante chute de la diffusion payante de tous les journaux francophones belges. Sans exception. Tous quotidiens confondus, une moyenne de 530.562 journaux étaient vendus par jour en 2000. En 2010, on arrive seulement à 417.573 exemplaires vendus chaque jour.
C’est une chute de 122.989 exemplaires. Autrement dit, pour quatre journaux vendus en 2000, on n’en vend plus que trois aujourd’hui. La presse magazine subit un sort semblable. Seul Paris Match augmente significativement ses ventes de 24% dans un climat de morosité générale.

Médias
décembre 2012
Jean-Francois Vanwelde
médias, presse, internet, blogs, réseaux sociaux, information, société

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, cela marque votre accord avec l'emploi de cookies sur ce site. En savoir plus

J'ai compris

Ce site emploie des cookies afin d'enregistrer des paramètres et faciliter votre navigation.

Aucune des données collectées dans ces cookies ne sera utilisé dans un but de prospection ni ne sera diffusé à un quelconque organisme tiers.