CPCP Centre Permanent
pour la Citoyenneté et la Participation

ASBL d’Éducation Permanente reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles

 
Vous êtes ici : Accueil Publications Belgique : la fin de la démocratie du compromis ?

Publications : Études et Prospectives

Belgique : la fin de la démocratie du compromis ?
Collection "Au Quotidien"
Analyses
culture_compromis-cover

« C’est un compromis à la belge ». Cette formule proverbiale est souvent utilisée de manière abusive. Elle résume en réalité le fonctionnement de la prise de décision en Belgique.
Les décideurs politiques ont mis en place des « règles du jeu » permettant de trouver des terrains d’entente. Car la Belgique est un pays historiquement divisé dans lequel il faut mettre beaucoup d’énergie pour éviter son éclatement.
Mais en suivant l’actualité politique belge, un constat peut facilement être tiré : les mécanismes mis en place pour forcer le compromis ne semblent plus aujourd’hui être toujours suffisants. Aboutir à un consensus entre niveaux de pouvoir paraît de plus en plus compliqué. Les indices du grippage de la machine à consensus sont de plus en plus nombreux. Tout cela laisse une impression d’un système affaibli dans son fonctionnement. Serait-ce la fin de la démocratie du compromis à la belge ?
Cette étude décortique les recettes utilisées pour créer ces fameux « compromis à la belge » et montre les limites des mécanismes qui forcent l’accord.

Citoyenneté
septembre 2016
Dimitri Greimers
compromis, consensus, démocratie, Belgique, Etat fédéral

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, cela marque votre accord avec l'emploi de cookies sur ce site. En savoir plus

J'ai compris

Ce site emploie des cookies afin d'enregistrer des paramètres et faciliter votre navigation.

Aucune des données collectées dans ces cookies ne sera utilisé dans un but de prospection ni ne sera diffusé à un quelconque organisme tiers.