CPCP Centre Permanent
pour la Citoyenneté et la Participation

ASBL d’Éducation Permanente reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles

 
Vous êtes ici : Accueil Publications Les décrets inscriptions - Une question d’équité ou de performances ?

Publications : Études et Prospectives

Les décrets inscriptions - Une question d’équité ou de performances ?
Collection "Au Quotidien"
Études
Les décrets inscriptions

En optant en 2007 pour la première fois pour un système régulant les inscriptions en première année du secondaire, la Communauté française de Belgique a mis fin à une ère de « libre choix absolu » et s’est inscrite dans la tendance majoritaire des pays de l’OCDE. Ce faisant, Marie Arena et son « décret inscriptions » ont donné le coup d’envoi à d’importantes vagues d’incompréhension et de mécontentement, le premier sentiment accentuant encore le second.

Sept ans et quatre ministres plus tard, chaque rentrée scolaire reste l’occasion de raviver le débat en s’offusquant du nombre d’enfants « sans école ». Pourtant, le système antérieur était loin d’être parfait : listes d’attentes officieuses, passe-droits, ségrégation et discrimination étaient quelques-uns des maux qui devaient être combattus. Mais les objectifs qui étaient poursuivis n’ont pas toujours été clairement identifiés et exprimés, engendrant sans doute une partie de l’incompréhension planant autour des différentes versions du décret et suscitant la question suivante : la régulation des inscriptions est-elle une question d’équité ou de performances ?

Famille & Éducation
novembre 2014
Maïlys Kahn
enseignement, école, société, mixité

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, cela marque votre accord avec l'emploi de cookies sur ce site. En savoir plus

J'ai compris

Ce site emploie des cookies afin d'enregistrer des paramètres et faciliter votre navigation.

Aucune des données collectées dans ces cookies ne sera utilisé dans un but de prospection ni ne sera diffusé à un quelconque organisme tiers.