CPCP Centre Permanent
pour la Citoyenneté et la Participation

ASBL d’Éducation Permanente reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles

 
Vous êtes ici : Accueil Publications

Publications : Études et Prospectives

415 Publications
  • Analyses
    greve-scolaire-climat-cover

    Qui a dit que les jeunes ne s’engageaient plus ? Que la politique ne les intéressait plus ? Les manifestations pour le climat organisées par les jeunes du secondaire depuis le début de l’année 2019 semblent nous indiquer le contraire. Elles chamboulent nos perceptions habituelles du jeune apathique et désintéressé par la vie de la cité. Elles posent aussi de nombreuses questions. Comment comprendre cet élan soudain de milliers d’étudiants à travers la Belgique ? Quelle forme particulière l’engagement de
    la nouvelle génération prend-il ?

    avril 2019
    Auteur(s) : Axel Winkel
  • Analyses
    low-cost-aerien-cover

    L’essor actuel que connaît le secteur touristique doit être indéniablement relié à celui du secteur aérien et en particulier, à la croissance des compagnies aériennes low-cost. Celles-ci ont su répondre aux attentes et aux besoins des touristes. Basées sur un modèle d’extrême réduction des coûts, elles proposent des trajets rapides à bas prix et permettent ainsi une démocratisation du voyage. Ce nouvel accès touristique à portée de bourse pèse alors sur la qualité du service au client mais surtout sur les travailleurs des compagnies low-cost. De plus, l’impact environnemental du secteur est non négligeable. Cette analyse cherche donc à révéler les dessous du low-cost, à en comprendre le fonctionnement et à saisir les enjeux d’un tel modèle face à la transition vers une société plus juste et plus durable.

    mars 2019
    Auteur(s) : Solène Houzé
  • Analyses
    filles-tranquilles-cover

    Quatre ans après l’adoption de la loi contre le sexisme, les femmes sont toujours harcelées dans l’espace public. Avec Laetitia Genin, membre de Vie Féminine, nous revenons sur la nature systémique des violences faites aux femmes et les différents moyens de lutter pour plus d’égalité.

    mars 2019
    Auteur(s) : Raïssa M'bilo
  • Analyses
    guerre-sexes-cover.jpg

    On sait que la légende attribue à une femme la cause de la guerre de Troie. Le cœur oscillant de la belle Hélène constitua le prétexte à l’affrontement des cités respectives de Pâris et de Ménélas. Sans doute, un jour, la rectitude politique s’offusquera-t-elle de cette tendance à faire de la femme tentatrice la cause du désordre des hommes déjà révélée au jardin d’Eden. Mais trêve de polémique : aujourd’hui comme demain, la guerre des sexes n’aura pas lieu parce les marques de fraternisation entre ennemis sont trop importantes, comme le dit la boutade du grand stratège américain Henry Kissinger. Bref, ce que le mouvement « Metoo » et ses avatars ont déclenché, ce n’est pas un affrontement entre une gent féminine, dénonciatrice en général, accusatrice en particulier, et une caste masculine sommée de rendre des comptes et d’éradiquer tout machisme rémanent. « Metoo » ne signifie pas systématiquement « Tu quoque », sauf à dériver dans le caniveau d’une chasse aux sorciers (sic), irriguée par le pilori contemporain des réseaux sociaux. L’essentialisation des hommes et des femmes serait à la fois simpliste car sans nuance, et contreproductive car sans portée. Alors même que les révélations récentes doivent interpeller chaque homme, en particulier, d’abord.

    mars 2019
    Auteur(s) : Tanguy de Wilde d'Estmael
  • Analyses
    hypermobilite-cover.jpg

    La révolte contre l’augmentation des taxes sur le carburant a mis en lumière le droit à la mobilité. Droit générique, l’accès à la mobilité conditionne la réalisation d’autres droits (soins de santé, logement, emploi, éducation…). Les pouvoirs publics devraient donc être tenus de garantir une mobilité aisée à tout un chacun. Cependant, à l’heure de l’hypermobilité, quelles sont les limites de ce droit créance des individus vis-à-vis des autorités ?

    février 2019
    Auteur(s) : Naomi Berger
  • Analyses
    lobbies-cover

    Nos démocraties traversent actuellement une grave crise de confiance des citoyens envers leurs institutions. Les relations floues que ces institutions entretiennent avec les lobbies sont en partie responsables de cette défiance galopante. La présente analyse tente de dresser un constat de la présence, de l’activité et de l’encadrement des lobbies actifs auprès de l’Union européenne, avant de formuler des recommandations pour une démocratie saine.

    février 2019
    Auteur(s) : Gilles Simon
  • Focus du CAD
    focus-1-cover.jpg

    Le 29 mai 1976, le Parti Social-Chrétien, alors dirigé par Charles-Ferdinand Nothomb, se réunit en congrès à Seraing. Le choix de cette ville est loin d’être innocent. En effet, les cadres du parti considèrent ce haut lieu de l’industrie wallonne comme approprié pour la réception d’un congrès ayant pour thème « Entreprises vivantes – Solidarités nouvelles ». Officieusement, le PSC cherche à défier le PSB sur ses terres en organisant un rassemblement de militants sociaux-chrétiens dans un bastion socialiste au sein même de l’ancienne Maison du Peuple !

    Ce focus, sur base de divers documents d’archives, s’attache à mettre en lumière les différents objectifs du congrès PSC de Seraing.

    février 2019
    Auteur(s) : Thomas Smets
  • Analyses
    femmes-cinema-cover.jpg

    « Quelle image de la femme le cinéma véhicule-t-il aujourd’hui ? » « Et depuis ces débuts ? »

    « Quel rapport le spectateur entretient-il à cette image ? » « Le cinéma influence-t-il notre société ou en est-il le reflet ? » « Quels moyens sont mis en place par le cinéma pour donner une certaine image de la femme, menant l’image de la femme-même à se construire sur ce regard masculin porté sur elle ? » « Entre image et rêve, volonté de s’identifier, de quelle manière cela mène-t-il les femmes à appréhender leur corps différemment ? » L’analyse que nous vous proposons ici est le fruit des questions soulevées ci-dessus.

    février 2019
    Auteur(s) : Lise Clavier
  • Analyses
    collapsologie-

    Depuis le XIXe siècle, des auteurs remettent en question la pérennité d’un monde basé sur la croissance infinie et la surconsommation des ressources. Face aux multiples crises écologiques, sociales, économiques et politiques traversant la planète, la question de la durabilité de notre civilisation n’a jamais été autant d’actualité. À l’aube du xixe siècle, on parle d’ailleurs de l’effondrement de notre système socio-économique. Depuis quelques années, la collapsologie, nouveau mouvement d’étude transdisciplinaire, cherche à étudier l’ensemble de ces crises, les interconnexions entre elles et à mettre en lumière le processus d’effondrement auquel notre civilisation fait déjà face. Mais surtout, l’objectif est de s’y préparer tous ensemble, en changeant nos modes de vie, de consommation et de production. Pour cela, une transition vers une société plus durable, plus juste et correspondant à nos idéaux est nécessaire. Cette analyse tient donc à étudier les enjeux de la transition d’un système socio-économique basé sur l’exploitation des inégalités et des ressources vers une société juste, solidaire et respectant l’environnement.

    février 2019
    Auteur(s) : Solène Houzé
  • Analyses
    elles-villes

    À l’heure des #MeToo et des #BalanceTonPorc, la question du genre s’impose de plus en plus dans les débats de société. L’emprise de la construction sociale genrée est enfin apparue non pas comme un phénomène résiduel ciblé mais bien comme une réalité globale sur laquelle il est essentiel de travailler. Parmi les différentes facettes de cette réalité, arrêtons-nous sur une dimension vécue de cette problématique : l’espace public comme un lieu, parmi tant d’autres, d’inégalités entre les hommes et les femmes. Ce questionnement est notamment issu de débats ayant eu lieu dans nos ateliers citoyens avec un public adulte masculin.

    janvier 2019
    Auteur(s) : Anne-Catherine Remacle
  • Analyses
    epargne-durable

    La finance durable, éthique, ou socialement responsable est indéniablement un marché de niche en Belgique. À l’instar de sa variante « solidaire », elle pâtit d’un manque de visibilité auprès du grand public. Ceci s’explique en grande partie par la grande confusion qui règne quant à l’acception même de ces termes ainsi que par l’absence de régulation. Cette analyse vise donc tout d’abord à définir l’investissement socialement responsable ainsi que la finance solidaire. Une revue du secteur en Belgique est ensuite présentée, en mettant l’accent sur les organismes de certification extra-financière. Le constat est le suivant : peu de produits estampillés « durables » en Belgique, le sont effectivement. Quelques possibilités d’épargnes et de placements durables et/ou solidaires sont cependant disponibles.

    janvier 2019
    Auteur(s) : Jérôme Vanstalle
  • Analyses
    alimentation-genre-cover

    Récemment, lors d’un atelier d’éducation permanente, nous discutions des pratiques alimentaires quotidiennes avec un groupe composé uniquement de femmes. L’une d’entre elles évoquant ses enfants, je saisis l’occasion pour demander à une autre : « Et toi, tes enfants t’aident un peu en cuisine ? ». Une troisième participante me répond à sa place : « Elle n’a qu’un fils ! », comme si c’était évident, laissant ainsi entendre que son sexe l’empêche d’éplucher des carottes. L’intéressée acquiesce, et je préfère ne pas insister…

    janvier 2019
    Auteur(s) : Dounia Tadli
  • Analyses
    football-feminin-cover

    Le football féminin est, jusqu’ici, loin d’enthousiasmer les foules comme son pendant masculin. Si la pratique féminine commence à être considérée autrement qu’avec dédain, les stéréotypes demeurent. Il faut reconnaître qu’un siècle plus tôt, il était encore impensable de voir les femmes exposer leurs efforts sportifs en plein air. Les choses ont évolué depuis, le corps féminin svelte et sportif devenant même un argument de vente.

    Cependant, le sport constitue une pratique genrée, offre un miroir de son époque. Doit-on voir dans la différence de traitement entre les footballeurs et les footballeuses un dernier vestige d’une société patriarcale ou un temple sacré jalousement gardé ? À moins qu’on doive se réjouir de ce manque d’intérêt pour le foot féminin, encore préservé des dérives du foot business masculin ?

    janvier 2019
    Auteur(s) : Naomi Berger
  • Analyses
    zero-dequoi-cover

    Zero Waste… zero what ? L’expression « zéro déchet », depuis les années 2010, connaît une popularité croissante. Mais que signifie exactement cette expression radicale et ambitieuse ? C’est la question au coeur de cette analyse : comprendre le phénomène dans son ensemble, les malentendus à son propos (qui a dit que le recyclage était une solution zéro déchet ?) et décrypter plus précisément les termes « zéro » et « déchet ».

    Ainsi, derrière le « zéro » se cache une série de chiffres sur lesquels il est intéressant de se pencher. Quoi, moi, petit Européen, je produis près d’un kilo de déchet par jour ? Vraiment ? Pas étonnant dès lors qu’à sept milliards d’individus sur Terre, 200 kg de déchets soient déversés chaque seconde dans les océans… Et quand on parle de déchets, il faut être conscient que cela englobe parfois des réalités très différentes.

    Sans plus attendre, lançons-nous dans le zéro dé…cryptage du phénomène !

    décembre 2018
    Auteur(s) : Adeline de Wilde
  • Analyses
    ecofeminisme-cover

    Réduire son empreinte environnementale est un souci qui gagne chaque jour davantage de citoyens. On essaye de faire de son mieux, pour soi et pour la planète. Cela demande une adaptation pour toute une série de tâches domestiques et de gestes quotidiens (choix de l’alimentation, moyens de transports, zéro déchet, produits d’entretiens naturels, etc.). À l’heure où la répartition des tâches domestiques est encore bien souvent inégalement partagée entre hommes et femmes, il est légitime de s’interroger sur la pression qu’exerce la conscience écologique sur le quotidien des femmes au sein de la sphère privée. Les enjeux des rapports de genre se mêlent alors aux enjeux environnementaux. L’écoféminisme est un courant de pensée qui veut analyser le rapprochement entre ces deux combats. Quels sont donc les fondements de ce mouvement et comment l’action au quotidien pour la nature et le climat s’inscrit-elle dans les analyses écoféministes ? Cette analyse invite donc à discuter des bases genrées nécessaires à une transition verte et durable dans toutes ses dimensions.

    décembre 2018
    Auteur(s) : Solène Houze
  • Études
    feminismes-cover

    #MeToo… Ce mouvement d’ampleur venu des réseaux sociaux a sensibilisé un grand nombre de personnes aux inégalités vécues par les femmes dans notre société. Il a également permis de mettre en lumière les mouvements féministes, trop souvent raillés, caricaturés et laissés dans l’ombre.

    Au sein du CPCP, les questionnements personnels liés à ce phénomène nous ont amenés à poser le constat que - hormis quelques personnes plus sensibilisées et militantes – nous en connaissions bien peu sur les mouvements féministes d’hier et les combats d’aujourd’hui. Qu’est-ce que le féminisme ? Quelle est son histoire ? Qui sont les féministes aujourd’hui ? Que revendiquent-elles ? Autant de questions auxquelles nous n’avions pas de réponse. C’est de ces questionnement qu’est née cette étude. Elle a pour simple ambition d’améliorer la compréhension de chacun sur les féminismes d’hier et d’aujourd’hui.

    À cette fin, nous vous proposons un premier aperçu de ce que sont les féminismes, de la complexité de ces mouvements et de leur histoire, une première image furtive. Par la suite, nous essayons de faire la mise au point de cette photographie, d’en améliorer la netteté. Dans cette perspective, nous abordons d’abord brièvement l’histoire des mouvements féministes en Europe. Puis nous exposons les différents mouvements qui coexistent aujourd’hui en Belgique. Par ailleurs, étant régulièrement interpellés par la situation des femmes musulmanes rencontrées dans certains de nos groupes d’éducation permanente, nous accordons une attention particulière au féminisme musulman. Enfin, afin de comprendre l’utilité des féminismes, nous proposons un détour par les mouvements masculinistes.

    décembre 2018
    Auteur(s) : Étude coordonnée par Marie-Sarah Delefosse
  • Analyses
    jeux-publicite-cover

    Cette troisième analyse aborde la question de la publicité liée aux jeux d’argent et plus précisément leur version en ligne. Elle s’intéressera aux pratiques promotionnelles directes et indirectes, à la relation existant entre jeux, paris et sport ainsi que le sponsoring à l’approche d’événements sportifs de grande envergure. En adoptant une posture critique, nous nous pencherons également sur le contrôle et la régulation de l’État lorsqu’il s’agit de publicité en abordant notamment la législation existante en la matière.

    Cette analyse est liée à trois autres textes qui abordent tous la thématique des jeux d’argent. Le premier retrace l’historique et de la libéralisation des jeux d’argent ainsi que de leurs dérives, le deuxième se concentre sur l’addiction et le marketing façonné par l’industrie du jeu, la présente analyse s’est penchée sur la publicité qui y est liée et enfin, le dernier étudiera le rôle et contrôle des pouvoirs publics ainsi que la triche et la fraude inhérente au milieu.

    décembre 2018
    Auteur(s) : Marine Keresztes
  • Analyses
    homme-feministe-cover

    Peut-on être homme et féministe à la fois en 2018 ? Le terme « féministe » aujourd’hui est parfois dénaturé, renvoyant à des représentations caricaturales : femmes hystériques, ultra susceptibles, défilant seins nus dans les rues pour s’emparer du pouvoir. Certains hommes ont réagi en recréant un mouvement « masculiniste » allant à l’encontre de ces féministes, pour préserver leur virilité qu’ils pressentaient menacée. Cependant, au lieu d’entrer dans une opposition binaire homme-femme, ne devrait-on pas plutôt envisager le féminisme comme un combat sociétal, remettant en cause nos modes de vie et dénonçant les représentations obsolètes qui régissent la société ? 

    Toute personne qui lutte pour une société équitable a une part de revendication féministe en elle. Ainsi, être un homme féministe, c’est aussi bien lutter contre les violences perpétrées à l’encontre des femmes, contre la précarité de certaines mères en situation monoparentale, que de lutter pour imposer un congé de paternité, pour que la table à langer ne soit pas l’exclusivité des toilettes pour femmes ou pour le développement d’un accueil extrascolaire de qualité. Et dans ce sens, beaucoup d’hommes sont des féministes qui s’ignorent… 

    décembre 2018
    Auteur(s) : Antoine de Borman
  • Analyses
    jeux-seduction-cover.jpg

    Cette seconde analyse aborde le sujet de la dépendance au jeu et principalement aux jeux d’argent. Au travers de différentes parties, elle se penchera sur les stratégies mises en place par les opérateurs de jeu visant à pousser le joueur à miser toujours plus tout en le déculpabilisant. Elle retracera également les mécanismes de l’addiction, les profils de joueurs les plus à risque ainsi que le rôle de la virtualisation dans les pratiques de jeu addictives. Enfin, cette analyse abordera un volet plus pratique ayant pour but d’aider à reconnaître la dépendance chez le joueur, lui proposant, à lui comme à son entourage, un panorama des solutions, traitements et conseils à suivre pour ne pas tomber dans la dépendance et pour réagir au mieux lorsque le contrôle se perd peu à peu.

    décembre 2018
    Auteur(s) : Marine Keresztes
  • Analyses
    jeux-ligne-cover.jpg

    Cette première analyse aborde le sujet des jeux d’argent principalement en ligne. Au travers de différentes parties, elle retracera l’histoire des jeux d’argent, leur libéralisation via l’avènement du web, les principales catégories de jeu ainsi que les possibles dérives qu’elles impliquent. Au moyen d’un regard critique, nous tenterons de déterminer ce qui a contribué à créer une société basée sur le « jeu à enjeu » ainsi que d’en déceler les principaux pièges et risques dans le but d’informer au maximum les citoyens et joueurs potentiels.

    Ce volet est lié à trois autres analyses qui aborderont les thèmes de l’addiction, le marketing façonné par l’industrie du jeu, la publicité des opérateurs de jeux d’argent, le rôle et contrôle des pouvoirs publics ainsi que la triche et la fraude inhérente au milieu.

    décembre 2018
    Auteur(s) : Marine Keresztes
  • Analyses
    addiction-ecrans-cover

    Quel parent ne s’est pas interrogé sur l’âge idéal de la première console de jeux ou du premier téléphone mobile ? L’innovation incessante des supports numériques a provoqué des changements considérables dans les styles de vie des individus et particulièrement chez les jeunes. L’utilisation des engins technologiques a pris une place importante dans le temps libre des enfants et adolescents, débouchant parfois sur un usage excessif. Cette analyse a pour objectif de faire le point sur les bouleversements et impacts que cet usage massif des écrans, considéré parfois comme une addiction, provoque sur le développement et le bien-être du jeune.

    novembre 2018
    Auteur(s) : Marine Streel
  • Analyses
    amis-bobos-cover

    Bobo et gentrification sont souvent identifiés comme deux faces d’un même problème. Pourtant, peu de gens savent définir ces deux termes et leurs enjeux. Qu’est-ce qu’un bobo ? Existe-t-il vraiment ? Le bobo peut-il vraiment être tenu pour responsable de la gentrification ? Autant de questions que l’on peut se poser au vu des mutations que connaît la Région bruxelloise.

    novembre 2018
    Auteur(s) : Anne-Catherine Remacle
  • Études
    alimentation-distribution-cover.jpg

    « Manger mieux » semble être le nouveau mot d’ordre dans notre consommation. L’alimentation de qualité est donc au programme de tous les consommateurs, mais également des différents circuits de distribution qui ont bien compris le potentiel de la consommation engagée. Cependant, l’alimentation fait partie d’un ensemble de pratiques de consommation (achat des courses, cuisine, stockage des courses, etc.) qui sont également conditionnées par des pratiques sociales plus larges (mode de vie, travail, situation familiale, etc.). Différentes dimensions déterminent ainsi notre accès à une alimentation de qualité. De la grande distribution aux petits producteurs vendant des paniers fermiers, en passant par des formes de distribution spécialisées ou réinventées, les propositions sont multiples, répondant à différentes demandes et différents critères d’alimentation de qualité. La multiplicité et la diversité des modèles de distribution en matière d’alimentation de qualité serait-elle alors une des solutions pour engager sérieusement la transition de nos systèmes agroalimentaires ?

    novembre 2018
    Auteur(s) : Solène Houze
  • special-bruxelles_cover.jpg

    Ce numéro spécial rassemble six analyses de Naomi Berger, CPCP. Ces six angles d’approche invitent à (re)découvrir la Région de Bruxelles-Capitale. C’est l’occasion de s’attarder sur un certain nombre de défis auxquels est confrontée la capitale. Différentes facettes sont mises en avant : de la gestion de ses égouts, à celle de sa mobilité en passant par la question de ses frontières tant internes qu’externes. Certaines thématiques reprises ici sont moins connues que d’autres. Pourtant, elles ont toutes leur importance si on souhaite voir évoluer durablement la RBC.

    novembre 2018
    Auteur(s) : Naomi Berger
  • Analyses
    belfius-1

    En octobre 2011, dans le cadre du démantèlement du groupe bancaire « Dexia », le gouvernement fédéral faisait l’acquisition de « Dexia Banque Belgique ». Rebaptisée « Belfius », cette banque est encore aujourd’hui à 100 % la propriété de l’État fédéral, via la Société Fédérale de Participation et d’Investissement. Toutefois, à l’été 2018, le gouvernement fédéral prenait la décision de vendre 30 % de ses parts dans la banque, via une entrée en bourse. Initialement prévue pour l’automne 2018, cette « privatisation partielle » a depuis été reportée à une date indéfinie. Certains, principalement rassemblés autour de la plateforme « Belfius est à nous », souhaiteraient au contraire que l’État fasse de Belfius une véritable banque publique, au service de la collectivité. Cependant, pour la majorité fédérale actuelle, l’État n’aurait simplement pas vocation à gérer une banque. Alors que le dossier est à présent « mis au frigo », cette analyse propose de se pencher sur les tenants et les aboutissants de ces deux projets antagonistes : quel intérêt la majorité et la direction de Belfius trouvent-elles à vendre 30 % de la quatrième banque du pays ? Qu’en serait-il si Belfius était au contraire transformée en banque publique, au service de l’intérêt général ?

    novembre 2018
    Auteur(s) : Jérôme Vanstalle

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, cela marque votre accord avec l'emploi de cookies sur ce site. En savoir plus

J'ai compris

Ce site emploie des cookies afin d'enregistrer des paramètres et faciliter votre navigation.

Aucune des données collectées dans ces cookies ne sera utilisé dans un but de prospection ni ne sera diffusé à un quelconque organisme tiers.